Société des Amis de la Forêt de Tronçais

Il est formé entre toutes les personnes adhérentes aux présents statuts une association amicale dite
" LES AMIS DE LA FORÊT DE TRONÇAIS ", en vue d'assurer la conservation des arbres, des animaux, des sites et monuments pittoresques de la forêt de TRONÇAIS et des forêts domaniales environnantes.

Amis_de_Trnçais.jpg

La Forêt de Tronçais, notice descriptive et historique”, publié en 1913 par Jacques Chevalier et G. Raffignon, fut une contribution majeure à la connaissance de la forêt par le grand public.

Desjobert, Berthoumieu, Ernest Olivier, Georges Bodard … avaient publié auparavant des études sur Tronçais mais aucune n’était aussi complète.

L’influence de ce livre se fit sentir dans la vie intellectuelle et associative du Bourbonnais. C’est à partir de lui que la Société d’Emulation du Bourbonnais organise sa 28ème excursion à Cérilly et dans la forêt de Tronçais en juin 1930.

Une première tentative de constitution de la Société eut lieu en 1936/37. Quelques mots de Jacques Chevalier en témoignent, lors du Vème Congrès de la vie intellectuelle des provinces du Centre les 11 et 12 septembre 1937 :

<<… lors d’une première réunion qui s’était tenue à Moulins le 30 décembre 1936, chez Mme Monceau, réunion au cours de laquelle nous avions, après de charmantes agapes, élaboré les statuts de la Société des Amis de la Forêt de Tronçais et jeté les bases, en esprit, de notre prochain Congrès … Brièvement ensuite, car l’heure s’avance, la Société des Amis de la Forêt de Tronçais tient sa séance constitutive et élit son bureau, présidé par Jacques Chevalier, tandis qu’à un autre étage Buriot-Darsiles et Emile Guillaumin réunissent les Amis de Charles-Louis Philippe, dont l’assemblée générale coïncidait heureusement avec notre congrès. >>

La perspective de la guerre ne permit pas d’aller plus loin.

Dans les années cinquante une succession d’événements attirent l’attention sur la forêt. En 1951, pendant une quinzaine forestière, une exposition est consacrée à Tronçais. En 1953, la ville de Cérilly est choisie pour la clôture d’une session du Congrès national du bois. Enfin, la campagne de presse autour de la disparition du chêne Apollon, dont le tronc est exposé plusieurs semaines à Paris, fait admettre la nécessité de créer une Société des Amis de la Forêt de Tronçais.

Le 10 juillet 1954 une dizaine de personnes amoureuses de la forêt se sont réunies à la mairie de Cérilly pour constituer effectivement la Société des Amis de la Forêt de Tronçais: Jacques Chevalier en sera le président honoraire et Camille Gagnon le président.

Le Bureau de la Société:

Président: Michel Adrien

Vice présidente: Odile Fontan Poignant

- Vice président: Philippe Magne

- Secrétaire: Agnès Darricaud

- Secrétaire adjoint: Jean Guy Voisine

- Trésorier: François Xavier Delorme

- Trésorière adjointe: Annie Badower

Site internet : www.saft03.com